Actualités‎ > ‎

Les trophées Graoully du Trail du Saint Quentin

publié le 9 févr. 2014 à 12:13 par Bertrand DECHERY   [ mis à jour : 9 févr. 2014 à 13:29 ]
Trophée du Graoully

Leur réalisation. 

Le Graoully
Pour la quatrième année, les enfants de l’école primaire « Les Venelles » de Plappeville, ont commencé la réalisation des trophées Graoully. Ce projet artistique est dirigé par la sculptrice Natalia Cinalli, messine d’adoption et d’origine argentine. Ses talents ont déjà été sollicités afin de confectionner ceux du marathon de Metz Mirabelle et de l’étape du Tour de France à Metz. 

« la création d’une sculpture en terre cuite est réalisée par les élèves de CM2, l’objectif étant d’être ludique et pédagogique, de faire vivre la course autour de l’art et d’impliquer les enfants du village dans le processus créatif. » Chaque enfant réalise une sculpture qui deviendra un trophée pour un gagnant du trail. Le jour du Trail, les trophées seront exposés sur un stand avec différents dessins de Graoully faits par les élèves. Les enfants qui le souhaitent pourront remettre leur chef d’œuvre aux gagnants de la course ! 

Cette année, les sculptures seront conçues pour une » édition spéciale 10ème anniversaire » ! 

Pourquoi un graoully ?

Peinture Trophée du Graoully
Un peu d’histoire: Le Graoully est un animal mythique à l'apparence d'un dragon, vivant dans l'arène de l'amphithéâtre de Metz, qui aurait dévasté la ville avant d’être chassé hors du pays par saint Clément de Metz, premier évêque de la ville au IIIè siècle. 

On trouve de manière quasi-permanente une effigie du Graoully suspendue au-dessus de la rue Taison, non loin de la cathédrale. Depuis le Xe siècle, il reste la légende la plus fondamentale et la plus cultivée de la ville de Metz. Le monstre demeure enraciné dans la culture populaire et continue d’inviter les enfants au rêve, à défaut de les faire frémir...