Actualités‎ > ‎

Bob Tahri à New-York : l'expérience la plus formatrice de ma carrière

publié le 5 nov. 2013 à 14:30 par courir a metz Metropole   [ mis à jour : 6 nov. 2013 à 03:37 ]


Nous avons rencontré ce mardi 5 novembre Bob Tahri dans son magasin "Run by Tahri" situé dans sa ville place Saint Louis à Metz pour recueillir ses impressions après sa quinzième place au marathon de New York, son premier, dans un temps de 2H18'16".


Bouabdellah semble détendu malgré le décalage horaire mais porte les stigmates de toute personne ayant couru pendant 42Km195, marchant clopin clopant pour s'installer sur les sièges du magasin.

Il nous narre son aventure, en commençant par son organisation millimétrée, à l'américaine, où tout est organisé, des jours avant la course, de la conférence de presse aux bouteilles de ravitaillement qu'il faut fournir quelques heures avant le départ, ainsi que la présentation des coureurs le jour même.

Bob nous explique qu'il fallait être prêt, en tenue de compétition dès 9H05 soit 40 minutes environ avant le départ. Après avoir fendu la foule des 48000 marathoniens pour se présenter sur la ligne, écouté le traditionnel hymne américain et le coup de canon lançant la course, Bob franchit avec les élites le pont Verrazano, longue montée de 1800 mètres environ, face au vent qui s'avère glacial.

Notre Messin est placé sagement à l'arrière du groupe de tête, le rythme lui permettant de sentir l'incroyable foule des spectateurs qui encourage sur tout le parcours l'ensemble des marathoniens.

Après un petit soucis de ravitaillement au 10ème km, un Kényan lui ayant piqué sa bouteille placé sur la table 2, la même table que le champion olympique et du monde Stephen Kiprotich, notre sociétaire de l'A2M se laisse décrocher du groupe de tête au 15ème pour respecter son objectif de 2H10'.