Evénements‎ > ‎Ils ont eu lieu‎ > ‎

Lâcher de VAMPS à la Champenoise

Vendredi soir : Aulnay Aux Planches en Champagne Ardenne

Comme chaque année, le comité loisirs de l'A2M organise une sortie collective histoire de décompresser et fédérer les troupes.

Cette fois-ci, Aulnay-aux planches fut notre nouveau lieu de villégiature et de turpitudes sportives et éthanoliques, ancienne commune formant avec Aulnizeux, Coligny et Morains, le petite village de Val des Marais.

Christian a comme toujours assuré ; c’est un endroit magnifique, un superbe château du XVII e siècle. Après avoir trouvé nos chambres respectives et attendu que tous le petit groupe soit au complet, nous avons démarré le début des festivités. Ce premier repas fut très soft en vue d’une grande course du lendemain. Au menu des pâtes bien entendu, sous le regard attentif du coach, pour lui montrer notre grande sagesse à la préparation d’une course. On oubliera vite la framboise, la prune et la P4.

La soirée fut vite finie et  nous nous sommes couchés  à une heure respectable pour être au top de notre forme pour la course, nous avons quand même aperçu quelques vamps se promenant dans les couloirs à une heure tardive. Se sont-elles perdues ? Nous ne le serons jamais en tout cas  elles tenaient encore la grande forme à cette heure tardive de la nuit.

Samedi : La Champenoise à Reuil

Le samedi matin au réveil, tout le monde tenait la grande forme, qu’ils aient dormi comme une cerise ou … comme une tomate !! je n’ai pas bien compris mais bon le principal : la bonne humeur est de la partie le temps par contre…

Le déhanché d'Henri


Après 45 min de route dans les chemins de campagnes de la champagne, nous arrivons enfin dans cette jolie petite commune pour la 20ème édition de la course de la vallée de la Marne : la Champenoise. 20 km, plus de 2000 participants déguisés, 26 nations dont un nombre incommensurable de belges. cette course est un challenge de convivialité, de fête et des grands terroirs, récompenses en champagne pour les 200 premiers et dégustation de bulles à l’arrivée, on se demande vraiment ce qu’on fait là, ce n’est pas notre genre !!

Une heure avant la course, le stress monte pour le défilé des déguisements. Nous n'avions prévu aucune chorégraphie ! Peu importe,  nous avons ruiné celle de gorilles et autres animaux sauvages qui dansaient sur Saga Africa. Le déhanché satanique de Henri a encore fait fureur.

Le temps hésitait entre averse et accalmie. Mais à 15h soleil au départ 2000 énergumènes déguisés en de nombreux animaux, monstres ou autres s’élancèrent dans la campagne de la vallée de la Marne, toutes ces  personnes dans des déguisements plus beaux les uns que les autres pour s’affronter sur 20 km oh combien vallonné. Le parcours était magnifique, la musique et la joie de vivre étaient présentes tout le long et quelque propriété avait ouvert sa porte pour l’occasion et nous offrir une dégustation de champagne.            



La course fut dure pour moi au départ, beaucoup de dénivelé, et une chaleur écrasante avec le foulard sur la tête et mon tablier à fleur ce n’était pas évident mais mes compatriotes plus forts que moi ne m’ont pas abandonnée, les vamps restent soudées coûte que coûte, et m’attendaient à chaque ravitaillement. Bon je pense que s’ils se sont éternisés aux ravitaillements ce n’est pas que pour mes beaux yeux mais pour apprécier les vertus magiques de cette boisson si goûteuse  (ah non, pas de champagne aux ravitaillements !)  mais bon cela m’a fait plaisir et je les remercie d’ailleurs, d’être si gentils à mon égard.

La course se termine, mes jambes furent lourdes et je suis contente de voir l’arrivée. Elle fut encore festive avec un super groupe de musicos accompagnés pour un bœuf par notre ami Fathi. 


Après une douche bien mérité car nous avons été braves, la course fut longue et dure, nous avons pu attaquer la soirée avec notre bienaimée Mauricette .

La musique mis du temps à démarrer, quelques problèmes de compatibilités Apple/PC, mais l’ambiance était là et grâce à DJ Alex qui a tout réglé nous avons pu nous éclater sur la piste de danse.

Quelques verres de liqueur de poire P4 furent bus, et j’ai goûté, je peux vous dire que ça arrache, me suis retrouvée accroché à la table .

La soirée dura tard dans la nuit, beaucoup sont partis se coucher avant la fin mais nous féliciterons certains courageux qui à 3h du matin sont partis faire une récup sur les chemins du Val de Marais accompagnés de la pleine lune! La séance fut dure à une bonne allure de … 11 min le kilo ! Belle performance je trouve ;-)

Il est impossible de coacher des filles et leur vessie est incomparablement minuscule mais c’est un autre débat qui de la bouche d’un des participants fut le maître mot de cet after. Débats abscons entre haricots verts et autres délires. 

Dimanche : retour vers Metz

Le dimanche matin fut dur au réveil, et une petite marche fut la bienvenue pour récupérer de ce week end fort en sport. Puis un dernier repas à midi pour finir les restes avec comme discussions où se fera la prochaine sortie ?

Nous avons aussi proposé à Christian d’organiser cela plutôt en été qu'en hiver, car même étant fin mai, nous avons eu plus un temps de Toussaint et à la rigueur pourquoi pas en faire 2 dans l’année histoire de déconner un peu plus !

Merci à tous pour votre bonne humeur et d’avoir participé activement aux tâches moins drôles mais toutes aussi importantes pour un week end réussi sous la houlette de notre super organisateur Christian.

Merci également aux nouveaux venus qui n’ont pas dépareillé de cette bande de déconneurs et de soiffards.


Un seul problème : Un seul fût a été terminé. La cause :la défection d’Enzo et la gastro de Ben mazout qui n'a pas supporté son changement de décennie. Deux êtres nous manquent et les fûts furent sauvés.

A l’année prochaine et je laisse la fin au coach pour vous dire  caresse et bises à l’œil !


Céline B