Nos courses‎ > ‎Les reportages‎ > ‎

Le Trail du GRAOULLY ! Formule bien originale…

publié le 23 juin 2012 à 04:46 par courir a metz Metropole   [ mis à jour le·23 juin 2012 à 05:35 par Joël Conraud ]

2012 : année de la 8ème édition du trail du St Quentin, qui se déroulera sur deux jours, le samedi 9 et le dimanche 10 juin.

La nouveauté, très conviviale et sportive : un challenge « clair/obscur », qui consiste en une course nocturne de 8 km le samedi soir départ à 22h, combinée obligatoirement avec un des deux trails (15 ou 30 km) du dimanche matin.

Il est bien évidemment possible de ne participer quau 15 ou quau 30km le dimanche matin.

Cet évènement 2012 aura été placé sous le signe de la convivialité !

Nous arrivons de Strasbourg à Metz vers 17h, le temps de s’installer à l’auberge de jeunesse, de rencontrer Christophe venu de Bordeaux pour courir, et de se rendre à Plappeville où aura lieu le départ de la course et le retrait des dossards

Que de vieux souvenirs, j’avais déjà fait ce trail (15km) deux fois et il se déroulait sur le terrain d’entrainement quand je travaillais à Metz …

Nous arrivons dans les 1ers à la salle et nous rencontrons de suite Angie Celaya, lorganisatrice, traileuse (elle prépare lUTMB ! déjà fait avec un bras cassé.. sacrée Angie !), toujours bien souriante, dynamique et motivée.

A partir de 19h nous avons pu profiter de la Pasta party, délicieux !

Nous sommes rejoints par Désiré, Gilles, Alexandre, Aurélien et Jean Philippe des raidlighteurs ! (team Readlight)

Puis nous nous affairons à préparer nos affaires, avant de partir s’échauffer d’abord en nature et ensuite en musique avec un échauffement prévu par l’organisation, style gym tonique ! Original et bien convivial ! Jugez par vous-même :

Le départ sera donné à 22H15, il fait nuit noire !

Je pars rapidement, je me dis que ce n’est que 8km même si le diesel que je suis n’aime pas ces distances et la vitesse … ça monte bien, sur 3 km, 1ere partie sur bitume puis en forêt.

Nous arrivons sur le plateau et nous avons la vue sur tout Metz, c’est super chouette…

ça redescend avant de suivre le fléchage vers la droite … petite glissade, et un single tout en relance... Cest un peu compliqué, surtout après le bon repas !

Désiré m’annonce qu’il reste 2 km, cool !

Le dernier km se fait en descente, je lâche tout et jarrive quasiment en même temps que Désiré et Aurélien en 41 minutes.

Angie m’annonce que je suis 1ere féminine, la « petite jeune » étant devant moi n’ayant pas pu avoir de dossard... Impressionnante en tout cas à 15 ans cette féminine est prometteuse.

Une bonne salade de fruits nous attend puis le dance floor… pas très raisonnable avant un 30km mais bon on est là pour se faire plaisir, l’organisation a tout mis en place donc… !

1h du matin, nous rentrons quand même à l’auberge de jeunesse, une douche et au lit.Une nuit courte et pas très bonne, un genre de « gastro »…
Le réveil est dur et les muscles aussi…

9h30, départ prévu pour le 30km… Il y a des ravitaillements tous les km mais je préfère malgré tout prendre le sac Olmo 5 l... il est léger, je ne le sens pas et au moins je suis sure de ne manquer de rien.. (Bon choix car au final jaurai bu 2,5l sur les 30 km ! )

Le départ est donné, je repasse sous l’arche de départ après un petit tour sur les hauteurs de Plappeville, je suis 1ere féminine mais ça ne va pas durer car les mollets sont raides.

Les 1eres montées font mal, je ralentis. Il ny a que 1000m D+ sur ce parcours de 30km mais ils font mal car c’est tout en relance … on court en montée et en descente. Bref, je vais m’économiser, j’entends une féminine, avec qui j’ai discuté la veille et le matin avant le départ.

Nous ferons la course ensemble, motivées et nous nous sommes bien soutenues, moi apparemment par ma régularité dans ma course et elle car très bon état desprit et motivation, surtout au moment où nous nous sommes fait rattraper par les traileurs du 15 km « ça poussait » et un peu dur pour le moral. Mais la beauté du parcours, technique, ludique, varié nous a vite remis en jambes !

Quelques chutes et beaux rattrapages ( aie, la tendinite de l’ischio est légèrement revenue ) mais pas de bobo.

Dernier ravitaillement, il nous reste 5 km… la foulée s’alourdie un peu dans le parcours de santé…

Nous entamons la descente sur le bitume, ça sent bon, nous entendons la speakeuse et nous finissons main dans la main en 3h29, 4èe séniores ex aequo, bien contentes d’avoir fait cette course toutes les deux ! C’est ça le sport, l’esprit trail ! 

Je rencontre ces parents qui ont également couru (trail en famille ! sympa ça) et je retrouve Les raidlighteurs et amis avec qui je suis venue.

Le temps d’échanger nos impressions, de faire un tour au stand Raidlight implanté sur la course, de se ravitailler rapidement et voilà les résultats

Contente de mes rencontres, un peu moins de mes sensations sur le 30km et je loupe pour 30 secondes la 1ere place du challenge. . Donc 2ème !

Récompense tout aussi originale que le trail, la pasta party, la musique, l’échauffement…
: les premiers de chaque catégorie ont reçu un trophée unique, un Graoully Traileur fabriqué par des écoliers, trop mignons !!!


Christophe en gagne un, il repartira à Bordeau avec son beau souvenir ! Magnifique we rempli de bonnes choses : sport, rencontres, surprises, bonne humeur, et LE soleil !
Bravo à tous et aux autres traileurs !

Un grand merci à l’organisation, à Angie et autres acteurs du weekend festif et sportif pour cette superbe ambiance, convivialité…

Impressionnée de voir que de si jeunes se mettent au trail : la 1ere du challenge 8+15 a 15 ans ! Elle est vice-championne de France de triathlon et vise le mois prochain une place aux championnats d’Europe !

Nous avons également rencontré un jeune de 16 ans et un de 14 ans !

Chapeau, une belle relève !!!
 
Alexandra Renaud