Nos courses‎ > ‎Les reportages‎ > ‎

La Caldéniacienne

publié le 9 sept. 2011 à 13:44 par courir a metz Metropole   [ mis à jour : 9 sept. 2011 à 13:52 ]
En cette fin d'été, certains voient poindre la rentrée et se promettent de tenir quelques bonnes résolutions.

Pour les coureurs cette fin d'été est synonyme de préparation d'un objectif d'automne, le plus souvent un marathon.
Nombre d'entre nous ont désormais en ligne de mire les marathons de Berlin, Metz ou New York.

Alors quoi de mieux pour changer d'horizon dans sa préparation que de participer aux nombreuses courses présentes au calendrier?
Parmi ces courses, il en est une qui vaut vraiment le détour: la Caldéniacienne à Chaudenay sur Moselle. Si vous ne connaissez pas, chercher vers Toul.

Au programme un 10km et un semi marathon. Si vous cherchez à faire une performance, oubliez ça tout de suite. En effet, les parcours sont vallonnés et passent pas des chemins forestiers. Par contre, si vous chercher la convivialité, surtout, allez-y.

Cette année, les mosellans n'étaient pas très nombreux à participer à la Caldé. La faute surement à la course des sangliers qui a l'avantage d'être beaucoup plus proche. Néanmoins, Françoise, Karine, Bruno, Olivier et moi (pardon pour ceux que j'ai oublié, je ne vous ai pas vu...), nous nous sommes régalés à courir en forêt accompagnés par de très nombreux musiciens répartis tout au long du parcours. En plus la météo a été clémente (juste un peu de pluie à l'arrivée du semi).

Une des particularité du semi-marathon se situe entre le 14e et le 15e kilomètre où le parcours chemine dans les étroits couloirs du Fort de Villey le Sec. Sensations garanties avec la luminosité, la résonnance des foulées des coureurs et l'humidité qui suinte le long des murs...

Alors, si vous ne connaissez pas cette course, cochez la sur votre calendrier 2012. Je vous promets que vous ne le regretterez pas. Plus d'information sur >> http://www.lacaldeniacienne.fr/

Gilbert PICON