Nos courses‎ > ‎Les reportages‎ > ‎

38e édition du semi-marathon de Lorraine le 25 avril 2010

publié le 2 mai 2010 à 04:59 par Bertrand DECHERY   [ mis à jour le·2 mai 2010 à 09:50 par Joël Conraud ]
Témoignage de Gilbert Picon qui finit 22ème de la course

Cette année, pour cause d’élections régionales, le semi-marathon de Metz a eu lieu en avril et non pas en mars comme il est de coutume.

Ceci a eu son importance pour bon nombre de coureurs si j’en juge des témoignages recueillis auprès de certains d’entre vous. Oui, en avril même s’il ne faut pas se découvrir d’un fil, le 25 avril 2010, il valait mieux avoir sorti les tenues estivales puisqu’il faisait 19,1°C à 10h pour le départ et 22,4°C à midi. Si, si je vous assure, vous pouvez vérifier !!!

Pour beaucoup, il faisait trop chaud…pour faire une performance.

Cette année, les organisateurs, l’A2M, avaient concocté un nouveau parcours qui passait, comme l’année dernière, dans le centre ville de Metz mais tournait globalement dans le sens inverse avec une arrivée au plan d’eau.


Dès le départ les coureurs africains ont pris le large. Nous avons à peine eu le temps de les voir partir… A l’arrivée les 3 premiers finissent en 1H04mn et quelques secondes. Ca laisse rêveur…

Puis les coureurs professionnels ont suivi avant que ne se succèdent sur la ligne d’arrivée tous les coureurs amateurs dont nous faisons partie.

Au début, les arrivants se suivent au compte goutte et par la suite ce sont des groupes complets, en une colonne continue, qui rejoignent l’arrivée. La file d’attente pour le retrait de la puce était impressionnante.

Si l’on en croit les résultats officiels, 1724 coureurs ont rallié l’arrivée, le dernier en un peu plus de 3 heures.

Personnellement, j’ai globalement apprécié le parcours, notamment la première partie qui se déroule en centre ville. Le retour est moins agréable, surtout que très peu de spectateurs étaient présents.

Beaucoup de coureurs se sont plaints des ravitaillements qui étaient apparemment très mal approvisionnés.

Je suis un des rares à ne pas avoir souffert de la chaleur, bien au contraire puisque j’ai réussi à dépasser les objectifs les plus ambitieux que je m’étais fixés.

Rendez-vous est pris désormais pour la 39e édition laquelle devrait retrouver sa place normale dans le calendrier soit vers la mi-mars 2011. Peu de chance que le chaleur soit présente…

Alors tout sera possible. Soyez prêt le jour J

Gilbert Picon

Résultats et photos sont disponibles sur la page Elles ont eu lieu.

Le classement de cette course avec nos coureurs mis en valeurs ici