Le marathon est de retour en Lorraine, et à Metz même, le week-end des 16 et 17 octobre 2010 !

Vous trouverez toutes les informations sur cette manifestation, parcours, inscription... sur le site officiel:
http://www.marathon-metz.fr/


Pour vous aider à préparer cette évènement :
  • une école du marathon, encadrée par Hakim Bagy, a été mise en place ; vous trouverez les renseignements nécessaires pour y participer en suivant ce lien
  • Yves vous propose un plan d'entraînement accessible ici
  • Pierrot n'est pas en reste. Son plan est accessible sur ce lien.
Et pour le jour J n'oubliez pas de suivre: Les conseils de la dernière semaine

Les coureurs de courir à Metz Métropole peuvent, comme pour chaque course, nous indiquer si ils pensent y participer grâce au formulaire "je la fais". Ceux qui sont déjà décidés apparaissent sur la feuille "ils la font" .

Nous vous avons dégoté des articles intéressants sur cette nouvelle épreuve sur marathons.fr:
Entre autre article, savourez-donc celui de Marjorie ci-dessous:

Metz capitale !
 
Le 17 octobre 1979 est né le pilote de Formule 1 Kimi Raikkonen.
Le 17 octobre 2007, Thierry Henry devient le meilleur buteur de l'équipe de France (43 buts) devançant Michel Platini (41 buts).
Le 17 octobre 2010, le marathon de Metz revient ! 
 
Alors c’est donc ça !
 
On se demandait pourquoi tout le monde s’activait, des gens en short suivaient un programme, un plan d’entraînement.
On se demandait qui pouvait bien mettre la ville de Metz dans tous ses états ? Pourquoi tous ces sportifs cherchaient-ils leur chemin, chronomètre et GPS en main ?
On se demandait qu’est-ce qui pouvait bien rassembler autant de monde au fil de l’eau, le long des sentiers messins ?

C’est donc le marathon bien sûr!

Metz ne vend plus uniquement sa cathédrale, ses vitraux de Chagall, son centre Pompidou. La ville renoue avec son marathon ! Metz a toujours fait figure de pionnière en matière de voyage au bout de soi-même. En 1973, avec ses 42,195 km, Metz est la deuxième cité hexagonale à se lancer dans l’aventure. Neuf-Brisach a eu l’idée deux ans plus tôt. Aujourd’hui, la ville attend son tour.

Les reconnaissances


En attendant, elle regarde les athlètes dompter les côtes et apprécier le parcours. Qu’il vente, qu’il neige, qu’il pleuve, le millier de courageux est de sortie. A l’aube, avant d’aller au travail ;
a midi, durant la courte pause déjeuner ou le soir pour souffler, les athlètes messins s’entraînent sans relâche. Dans six semaines, on y sera. Il reste quelques séances de fractionné, quelques semaines allégées, de nombreuses compet’ pour peaufiner.


Les cygnes et poules d’eau du lac Saint-Symphonie et leurs cousins du plan d’eau se sont passés le mot. Ils déroulent le tapis rouge à chaque ambitieux.
Le Fort de Queuleu raconte son Histoire quand des téméraires lui tournent autour à la recherche de la performance.

Metz se livre aux Messins. Les Messins le lui rendront bien, un certain 17 octobre.
 
Metz, 5 septembre 2010 par Marjorie Beurton